C'est ça sa vie? Ben merde alors! Lourdingues les journées...

Sevrage

Mais que nenni mon gros lapin, je kiffe les biberons.

C'est vrai, le bonheur d'avoir un enfant, de s'occuper d'un nourrisson... LE SEVRAGE! (ou la véritable libération de la femme).

Enfin, je peux me déventouser de mon bébésaurus (l'allaitement en période de canicule, mesdames, c'est rester agrafée toute la journée à son marmot).

Enfin, je peux prendre un repas en mangeant avec mes DEUX mains.

Enfin, je peux boire un verre de rosé (et être saoule au bout de 2 gorgées / un an sans alcool).

Enfin, je peux porter des vêtements sexy (allez savoir pourquoi, il semble impossible de créer des vêtements d'allaitements qui ne nous fasse pas ressembler à des sacoches).

Enfin, je peux me promener une après-midi entière (je n'ai jamais osé allaiter en public... les vieilles niçoises se trimballent en string et gants de toilettes seins nus sur la plage, mais il semble inconvenant pour les jeunes mamans de dévoiler un téton nourissier. Etrange).

Enfin, je peux envisager un resto entre copines (comprenez: sans enfant). J'ai hâte!!!

Enfin, je peux perdre mes derniers kilos disgracieux.

Enfin, j'ai le temps d'être quelqu'un d'autre qu'une maman, et ça fait un bien fou.